+ BIENVENUE SUR LE SITE DES DOMINICAINS DE MARSEILLE +
vue interrieure

Nous aider

Si vous souhaitez nous soutenir,

● Adressez-nous vos dons
par chèque libellé à l’ordre de :
Fondation des Monastères

● Devenez bienfaiteur régulier

Le bulletin de soutien
Suivre les travaux


HORAIRES DU COUVENT
Plus d'infos

ADRESSE
35 Rue Edmond Rostand 13006 Marseille
Tel : 04 96 10 07 00
Métro Castellane

MESSE
Dimanche, 10h30
Du lundi au samedi, 12h05

CONFESSIONS
Avant la messe dominicale à partir de 10h dans l’église

OFFICES
Laudes à 07h30 en semaine et à 08h30 le dimanche.
Milieu du jour à 11h50 en semaine.
Vêpres à 19h00
Complies ou vigiles à 20h30
Les offices de laudes et de vêpres sont précédés d’un temps d’oraison silencieuse avec la communauté.

ADORATION DU TRÈS SAINT-SACREMENT
Le dimanche, et jours de Solennité de 18h15 à 18h50

A LA PORTERIE
Possibilité de rencontrer un frère (confession, bénédiction ou demandes de messes)
La porterie est ouverte de 9h30 à 11h45 et de 14h15 à 17h du lundi au vendredi.



Accueil > Communauté > Noviciat > Comment devient-on dominicain ?

trait

Comment devient-on dominicain ?


Un novice - J’ai été séduit par la famille dominicaine. J’ai envie que ma vocation soit portée par tous les saints de l’Ordre. Cherchant une formation en vue du sacerdoce, l’amour de la Vierge Marie et cette communion de saints m’a fait faire le pas.

Un autre novice - Vivant proche du couvent de Toulouse, l’exemple des frères m’a attiré au milieu d’eux.

Un autre novice - Après avoir vécu un appel où les affections spirituelles ont beaucoup joué, j’ai constaté l’importance de la partie intellectuelle de ma vocation. Mon entrée chez les Dominicains correspond à une vocation dans la vocation. Dans un monde qui se veut sans dogme, l’Ordre favorise l’unification de la vie spirituelle et des vérités de la foi. C’est pour cette raison que je suis venu frapper à la porte du noviciat de la Province de Toulouse.

Un autre novice - Ayant découvert la pratique religieuse dans une communauté nouvelle, j’ai préféré me tourner vers un ordre profondément enraciné dans la tradition ecclésiale afin d’y recevoir une formation solide à la vie religieuse, puis en philosophie et en théologie.