Actualités

Chronique du couvent – septembre 2020

Premières messes Ordonné prêtre à Toulouse le 27 juin 2020 par Mgr Jean-Marc Aveline, notre archevêque, le frère Antoine Odendall, après avoir célébré plusieurs premières messes en France, a eu la joie de célébrer la messe en Suisse, à Genève, dans sa famille, et au monastère des dominicaines d’Estavayer-le-Lac, avant d’arriver dans son nouveau couvent à Marseille, le soir du mardi 7 juillet. Au moment de la prière des Complies sa pagelle d’assignation a été lue et, le lendemain, c’est lui qui nous guidait pour le chant des Laudes et présidait l’Eucharistie. Le samedi 11 juillet, le frère Etienne Harant, ordonné prêtre avec lui,  célébrait avec nous une première messe  après une semaine  passée à Marseille avec les stagiaires de la « Source » et les  jeunes du quartier de la Belle-de-Mai. La « Saint Dominique » un peu partout… Le 24 mai, fête de la Translation de saint Dominique, tous les frères étaient présents au couvent pour la célébration. Le 8 août, chacun a fêté saint Dominique, dispersés en divers lieux,  une sorte de « translation » des frères  vers les apostolats. Ce jour-là, le frère Pavel Syssoev, notre prieur, était déjà arrivé chez les sœurs moniales de...

Chronique du couvent – juillet 2020

« L’avenir de l’Eglise » Pendant 50 jours, après la Résurrection,  les Apôtres  vécurent  cachés par crainte des ennemis de Jésus, puis  ils sortirent et commencèrent  à respirer et à vivre avec l'Esprit -Saint : ils devaient être « universels », catholiques, comme le Seigneur. Une parole prophétique de frère Gérard Timoner, Maitre de le l’Ordre des Frères prêcheurs, se fait entendre : « L’avenir de l’Eglise, c’est là où l’on annonce l’Évangile ». Una quaresima e una pasqua romana Le frère Marie-Philippe Roussel, qui est en études complémentaires  à Rome, à l’Université Saint Thomas d’Aquin, l’Angelicum,  a été arraché un temps à ses chères études, éprouvant les servitudes corporelles, dont parle Pascal, il partage son expérience romaine : « L'Ecriture dit que l'ami se révèle au moment des épreuves. Mon épreuve ne fut pas immense, au vu de ce que beaucoup ont souffert durant le confinement. Mais j'ai pu voir, durant cette semaine qui était à la fois le sommet de la vie liturgique et ma première expérience prolongée d'hospitalisation, une lumière réconfortante : celle de la charité entre frères. L'attention de beaucoup de frères, de Rome et de la Province de tout couvent, m'ont...

Chronique du couvent – Mai 2020

Un frère venu d’un pays lointain   Le frère Pavel Syssoev, notre nouveau prieur, n’est pas lituanien bien qu’il soit né à Vilnius : il est originaire de Samara, en Russie. Sa langue maternelle est donc le russe mais sa langue universitaire fut le français puisqu’il étudia la philosophie à Paris, et qui devint aussi devenue  sa  langue fraternelle avec son entrée dans l’Ordre. Au couvent de Bordeaux où il était jusqu’à son élection par les frères de Marseille, il enseignait la philosophie et il était très actif dans un diocèse dirigé par le cardinal Ricard, un illustre marseillais. En cette période où les déplacements ne sont pas  faciles,  le frère François-Régis Delcourt, par un vrai tour de force, a pu réaliser son déménagement dans la journée du 15 avril. La ville de Marseille est bien connue du frère Pavel, de même  que son couvent puisqu’il y fit son noviciat, mais c’était l’époque des grands travaux de restauration et le couvent était  moins beau que maintenant. Le « confinement » fait qu’actuellement les frères sont  toujours présents au couvent : or un Prieur n’aime t-il pas plutôt voir ses frères aller et venir dans les activités apostoliques ? Quelqu’un a trouvé qu’en...

Chronique du couvent – mars 2020

De Marseille à Lourdes Que faire maintenant ? Le frère Hugues-François ROVARINO, notre prieur, qui vient d’être nommé responsable national du Pèlerinage du Rosaire va donc devoir quitter notre couvent : nous devons le féliciter car il a une belle charge auprès de Notre-Dame du Rosaire, et aussi lui dire « A bientôt à Lourdes, en octobre, pour le ‘Rosaire’ » ! Comme notre démocratie théologale fonctionne bien, nous avons à élire un prieur pour le couvent qui, en 2025, fêtera son huitième centenaire. Le « Jour du Seigneur » à Marseille C’est la Fondation Saint-Jean-de-Dieu, à Marseille, que « Le Jour du Seigneur » a choisi pour téléviser la messe du dimanche 9 février, « Dimanche de la Santé ». La maison de retraite Saint-Barthélemy a été fondée en 1852 par l'Ordre Hospitalier des Frères de Saint Jean de Dieu et, ces dernières années plusieurs de nos frères, y ont vécu leurs derniers jours : les frères Jean VILLENEUVE, Dominique FRÉMIN, Vincent-Marie LABIGNE, Gabriel MONTSERRET, Jean PRUNEAU et Max BART. A l’occasion de cet événement médiatique, nous avons eu la joie d’accueillir le frère Yves COMBEAU, du couvent de l‘Annonciation et conseiller éditorial au CFRT, qui, après la...

Instant musique 01

Le frère Louis nous offre un instant de musique en interprétant un extrait de Lullaby of Birdland.En ce temps de confinement, le frère Arnaud du couvent de Montpellier vous interprète chaque jour un morceau de piano. Profitez-en même sans être sur facebook en cliquant ici :   https://fr-fr.facebook.com/dominicainsmontpellier/

Chronique du Couvent – Février 2020

La chandeleur dominicaine À Marseille la fête de la Présentation est célébrée très solennellement à Saint-Victor depuis le temps de S. Isarn qui fut abbé du monastère durant 27 ans, jusqu’à sa mort en 1020, il y a mille ans. Fr. Paul AMARGIER voit en lui « celui qui a jeté les bases de la puissance monastique des victorins ». En cette année 2020, le 5 février, l’animation liturgique du troisième jour de l’octave de la fête, nous était confiée. Il y eut l’adoration eucharistique à 16 h suivie, à 17 h, de la concélébration présidée par notre prieur, fr. Hugues-François ROVARINO. La beauté de l’édifice, celle des chants et des lectures ont réjoui l’assemblée des fidèles et sans doute aussi S. Isarn. Une journée du couvent... 9 janvier : nos salles de réunion sont toutes occupées et dans la salle du Centre Cormier il y aura ce jour-là, de 10 h à 12 h, cours d’histoire : Amérique Latine, le retour des populismes, 70 personnes. De 14 h à 17 h, Ciné-club : La Vie des autres (2007), un film de Florian HENCKEL, 40 personnes. De 17 h 30 à 19 h, cours d’histoire : La France, Fille aînée de l’Église, 30 personnes. Dans la salle du chapitre, fr. Vincent TIERNY anime un groupe de laïcs qui...

Retrouvez notre dernière Lettre aux amis.

Retrouvez-nous sur Facebook