Laïcs de saint Dominique

Qu’est-ce qu’un laïc dominicain ?
Un laïc dominicain est un baptisé qui souhaite vivre son baptême à la manière de saint Dominique, en devenant membre de l’Ordre des Prêcheurs pour participer à sa mission de prédication pour le salut des âmes.

Quel intérêt en plus de mon baptême ?
Quand nous faisons profession dans l’Ordre dominicain, nous demandons la miséricorde de Dieu et celle de l’Ordre. Nous renouvelons notre don à Dieu à travers l’Ordre et en retour, nous recevons de l’Ordre 800 ans de prière et de tradition sur lesquels nous pouvons nous appuyer désormais pour grandir en sainteté et annoncer le Christ au monde.

Quels sont les engagements ?
Nous nous engageons à suivre la Règle des laïcs de saint Dominique promulguée par le Maître de l’Ordre à l’issue du congrès international de Montréal en 1985 (la première Règle ayant été rédigée en 1285). On y trouve par exemple les piliers de la vie dominicaine : la prière (liturgie des heures, participation à la messe, chapelet, …), l’étude (Parole de Dieu, théologie, …) et la vie fraternelle.

 >> Règle des fraternités laïques de saint Dominique <<

 

Est-ce facilement conciliable avec les études, le travail, la vie de famille ?
Oui ! puisqu’il s’agit de réordonner notre vie, pas de la changer. Pour des laïcs, le devoir d’état est premier, c’est là que le Seigneur nous attend, dans le monde. Nous ne sommes pas des religieux. De plus la Règle ne nous enferme pas, elle n’oblige pas sous peine de péché. Nous suivons la Règle en l’adaptant à notre quotidien et aux obligations qui sont les nôtres.

Quelles sont les étapes pour devenir laïcs dominicains ? À qui s’adresser ?
On peut prendre contact avec un laïc dominicain que l’on connaît ou avec un frère ou, si on ne connaît personne, avec le provincial des laïcs dominicains de sa région, qui va nous diriger vers le responsable de la fraternité la plus proche.

Après un premier contact, on est invité à participer aux rencontres de la fraternité, pendant un temps qui n’excède pas une année.
Ensuite, si on veut aller plus loin dans le discernement, on demande à entrer en fraternité.
Au bout d’un an, on peut alors demander à faire profession temporaire pour 3 ans.
Si au terme de ces 3 ans, on désire s’engager dans l’Ordre des Prêcheurs pour la vie et si la fraternité l’accepte, on peut alors faire sa profession définitive.

 

Contacter le Provincial des Fraternités laïques de saint Dominique de la province de Toulouse :

Jean-Louis Dulot – fld.province.toulouse@gmail.com